Accueil > Manifeste du CLAS

Manifeste du CLAS

Dernier ajout : 24 janvier 2016.

Articles de cette rubrique

  • Mixité / Non mixité

    22 janvier 2016, par clas

    Nous subissons la non-mixité dans nombre de circonstances de la vie quotidienne, a contrario on la choisit rarement. Notre construction sociale sexuée influence nos choix et nos actions tout au long de notre vie, c’est ce qui crée, notamment, de la non-mixité.
    A l’intérieur d’un groupe non-mixte, choisi ou non, se retrouvent souvent d’autres schémas de domination que ceux liés au genre.
    Cependant, la non-mixité choisie et liée au genre peut s’avérer être un outil intéressant pour prendre conscience (...)

  • Le privé est politique

    22 janvier 2016, par clas

    Définitions : Intime :
    Quelque chose qui fait partie de la vie d’une personne et qu’elle ne souhaite pas partager et/ou rendre public, si ce n’est, éventuellement, avec un nombre très restreint de personnes. L’intime peut concerner les relations interindividuelles mais pas obligatoirement. Dans une société où les pouvoirs institutionnels (relayés par les rapports de domination interpersonnels) tendent à investir tous les espaces de vie, la préservation des intimités est une forme de résistance.
    Privé (...)

  • La prostitution (en anglais) Traduction : Martin Dufresne

    22 janvier 2016, par clas

    Prostitution is one of the basic pillars of Puritanism and patriarchy. Even if all prostitutes do not identify with the “woman” category, rarely do they identify as belonging to a “male” gender, as do clients.
    Indeed, prostitution supports the myth according to which only male gender persons experience true interest in sexual activities, and nurtures the myth of a “natural” venality specific to those assigned to the female gender.
    In prostitution, patriarchy, Puritanism and capitalism interact (...)

  • La prostitution

    22 janvier 2016, par clas

    La prostitution est un des piliers fondamentaux du puritanisme et du patriarcat.
    Même si les prostitué-e-s ne se reconnaissent pas tou-te-s dans la catégorie "femme", elle-il-s s’identifient rarement comme appartenant à une catégorie de genre "masculin". Ce qui n’est pas le cas des client-e-s. La prostitution entérine en effet l’idée selon laquelle seules les personnes de genre masculin éprouvent un réel intérêt pour les activités sexuelles, et entretient le mythe d’une vénalité "naturelle" qui serait (...)

  • La pudeur

    22 janvier 2016, par clas

    La pudeur nous est présentée comme étant liée au corps, à la sexualité et à l’éducation. En effet si on consulte différentes définitions qui ont été données de la pudeur, on y retrouve invariablement la référence à la sexualité :
    – Larousse 1923 – Sentiment de crainte ou de timidité que font éprouver les choses relatives au sexe : pudeur virginale.
    – Robert 1967 – Sentiment de honte, de gêne qu’une personne éprouve à faire, à envisager des choses de nature sexuelle…Gêne qu’éprouve une personne délicate devant ce (...)

| 1 | 2 | 3 |