Accueil > Actualités > STOP harcèlement sexuel au travail ! Soutenez l’AVFT (...)

STOP harcèlement sexuel au travail ! Soutenez l’AVFT !

dimanche 29 avril 2018, par clas

STOP harcèlement sexuel au travail !
Soutenez l’AVFT !

Pour pouvoir rouvrir notre accueil téléphonique et défendre d’autres victimes nous avons besoin de votre soutien.

https://www.gofundme.com/avft2018?utm_source=Facebook&utm_medium=Paid&utm_campaign=fr_video_avft

1 femme active sur 5 a été victime de harcèlement sexuel au cours de sa carrière professionnelle.

5 c’est aussi le nombre de salariées de l’AVFT(Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail), seule association spécialisée dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail depuis 33 ans.

Nous sommes 5 juristes à agir sur l’ensemble du territoire français et quelques bénévoles fidèles (merci à elles !) pour :

- accompagner des centaines de victimes à chaque étape de leurs démarches juridiques et procédures qui durent rarement moins de 5 ans, principalement celles qui n’ont pas les moyens de payer un.a avocat.e ;

- sensibiliser, former les salarié.e.s, fonctionnaires, syndicalistes, étudiant.e.s ou encore le grand public ;
- faire avancer la loi et la jurisprudence, utiles à toutes les femmes.

Depuis 13 ans, l’AVFT fonctionne sans augmentation de subventions. Nous ne pouvons pas faire face au nombre grandissant de demandes de soutien que nous recevons et qui a plus que doublé ces 2 dernières années.

En 2014 déjà, nous alertions sur la saturation de l’AVFT. Nous avions dû fermer l’accueil téléphonique pendant 3 semaines avant de le rouvrir sur une plage horaire réduite.

C’était avant. Avant, les affaires dites « Baupin » et « Weinstein ». Avant, la diffusion de plusieurs reportages sur le harcèlement sexuel au travail auxquels l’AVFT a participé1. Avant, les hashtag #BalanceTonPorc et #MeToo.

Le 31 janvier dernier, nous avons à nouveau - la mort dans l’âme - fermé l’accueil téléphonique mais cette fois-ci sans que nous puissions, dans le contexte actuel, envisager une date de réouverture. Les victimes tombent depuis sur notre répondeur.

Pour pouvoir rouvrir notre accueil téléphonique et défendre d’autres victimes, nous avons besoin de votre soutien !

Il y a urgence. Nous avons besoin de 90 000 euros pour recruter et trouver des locaux plus grands pour accueillir une équipe renforcée.

Grâce à vos dons, notre équipe pourra notamment :

- répondre à cette « salariée et victime actuellement d’un harcèlement sexuel sur [s]on lieu de travail [à qui] l’Inspection du travail a communiqué [notre] adresse mail afin d’obtenir des informations et de l’aide » et que nous ne pouvons actuellement pas soutenir ;

- intervenir en justice pour optimiser les chances d’une salariée qu’elle obtienne gain de cause contre son employeur, ce que son avocate nous demande.

- appuyer un syndicaliste saisi par de nombreuses agentes victimes de violences sexuelles dans une grande mairie, qui nous demande de l’aide.
… et tant d’autres sollicitations qui se comptent en dizaines.

Nous nous tournons vers vous, qui avez exprimé un soutien si important ces dernières semaines (pétition , messages sur les réseaux sociaux - Facebook et Twitter , et sur notre boîte mail, dans les médias…).

D’avance un immense MERCI pour votre solidarité.

(Pour les particuliers qui paient des impôts, vous recevrez un reçu fiscal qui vous permettra d’obtenir un abattement fiscal de 66 %. Un don de 100 € revient donc à 34 € après abattement.)

Pour en savoir davantage sur l’AVFT : www.avft.org

Partager