Accueil > Actualités > Plus de 200 jeunes filles nigérianes enlevées parce qu’elles allaient à (...)

Plus de 200 jeunes filles nigérianes enlevées parce qu’elles allaient à l’école !

vendredi 22 janvier 2016, par clas

Coordination Française de la Marche Mondiale des Femmes

COMMUNIQUÉ

Plus de 200 jeunes filles nigérianes enlevées, parce qu’elles allaient à l’école !

L’horreur de la misogynie est une fois de plus à l’œuvre. Là où les filles n’ont aucun droit, l’éducation leur est refusée car elle est l’étape primordiale de leur émancipation. Elles sont un butin de guerre, elles sont utilisées comme armes de guerre ; on les viole, on les kidnappe, on en fait des esclaves, monnaie d’échange au service de la domination du vainqueur, arme de vengeance pour les vaincus.

La secte Boko Haram s’attaque à l’accès à la connaissance des filles, comme c’est le cas en Afghanistan, comme ce fut le cas à Montréal à l’Ecole Polytechnique.

L’anéantissement du droit des femmes à simplement exister comme êtres humains n’a pas de frontières !

Jusqu’à quand allons-nous tolérer ces exactions sans réaction des gouvernements puissants de ce monde ? Jusqu’où allons nous tolérer que les média ne fassent pas une campagne tonitruante pour dénoncer l’inacceptable ?

Le silence des Etats les rend complices, même ceux qui font de vagues promesses, car ce n’est pas seulement en situation d’urgence qu’il faut agir.

Il y en a assez du laxisme, il y en a assez de l’exploitation des femmes dans les conflits, de l’utilisation de leurs corps pour satisfaire une domination dévastatrice et criminelle.

Nous, femmes de la MMF France, exigeons :

· Que les écoles soient protégées ;

· Que l’éducation des filles soit promue par les instances internationales comme une des valeurs essentielles des droits humains ;

· Que soit créé une aide internationale pour impulser et accompagner toutes les démarches pouvant aboutir à la libération, de toute urgence, des jeunes filles actuellement en danger extrême.

Nous femmes de la MMF France sommes mobilisées, avec toutes les forces impliquées pour faire bouger nos gouvernements respectifs et obtenir que les collégiennes nigérianes rentrent chez-elles saines et sauves.

Pétitions, rassemblements, manifestations, notre force dépendra de notre capacité à mobiliser le plus grand nombre de femmes et hommes qui n’acceptent pas la barbarie.

Pétition Unicef :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/un-unicef-and-unesco-nigeria-enl%C3%A8vement-massif-de-lyc%C3%A9ennes
- pétition initiée par plusieurs féministes nigérianes
- Action virale #BringBackOurGirls

Partager